,

Togo – Journée internationale des droits des femmes

L’ARCOP solidaire des personnes handicapées visuelles

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’Arcop a organisé plusieurs activités dont la trame générale est de rendre hommage aux femmes, notamment les handicapées visuelles. Ainsi, deux activités principales ont marqué cet événement : une causerie-débat entre le personnel portant sur le thème de l’édition 2024 :« Investir en faveur
des femmes : accélérer le rythme » ainsi que la remise de vivres au Centre d’Enseignement Spécialisé pour Aveugles (CESA) de Kodomé, à Lomé.

L’Autorité de régulation de la commande Publique (ARCOP) a organisé plusieurs activités le 8 mars dernier pour mettre en lumière les femmes dans la société. L’événement a été marqué par deux
activités principales : une causerie-débat entre le personnel portant sur le thème de l’édition 2024 :« Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme » ainsi que la remise de vivres au Centre
d’Enseignement Spécialisé pour Aveugles (CESA) de Kodomé, à Lomé.
La causerie-débat a permis aux agents de l’ARCOP de partager leurs expériences personnelles, discuter des défis que les femmes doivent relever, ainsi que des stratégies pour surmonter les barrières et promouvoir l’égalité genre.

« La femme représente le présent et l’avenir et son destin détermine celui de l’espèce humaine.  Je voudrais saisir cette belle opportunité pour inviter les femmes de l’ARCOP à s’inscrire dans la vision du Chef de l’Etat qui consiste à positionner la femme togolaise au centre du développement national », a déclaré M. Aftar Touré MOROU, Directeur Général de l’ARCOP.
Dans un geste de solidarité et d’inclusion, les femmes de l’ARCOP ont également remis des dons alimentaires au Centre d’Enseignement Spécialisé pour Aveugles (CESA) de Kodomé. Des denrées
telles que du riz et de l’huile de cuisine ont été remis à ce centre pour soulager les difficultés de ses pensionnaires et promouvoir leur bien-être.

Cette initiative de solidarité a été saluée par les responsables du centre qui ont exprimé leur satisfaction. Selon eux, ce geste démontre l’engagement de l’institution de régulation pour la promotion du bien- être et de l’autonomisation des personnes vulnérables, en particulier des personnes handicapées.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *