,

République Démocratique du Congo – Partenariat

L’Armp et la Caisse nationale de sécurité sociale se donnent la main

Le 21 février 2024, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ont signé un protocole d’accord. A travers ce partenariat, l’idée est de garantir une pension de retraite au personnel de l’ARMP. Conformément au Code du travail et à la Convention collective de l’ARMP, le personnel de l’ARMP assujetti au régime de la sécurité sociale verse au cours de sa carrière professionnelle sa cotisation à la CNSS et a droit à une pension à la prise de la retraite.

Dans le but de garantir une pension de retraite au personnel de l’ARMP, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics et la Caisse Nationale de Sécurité Sociale « CNSS» en sigle, ont signé ce mercredi21 février 2024, un protocole d’accord.
Ledit protocole d’accord qui vise principalement la sécurité du personnel de l’ARMP après carrière a été signé par Monsieur Benoit KALIKAT KALEMBE, Directeur Général a.i de l’ARMP et Monsieur Didier KIPOPA OMEONGA, Directeur Général Adjoint de la CNSS. Pour rappel, conformément au Code du travail et à la Convention collective de l’ARMP, le personnelde l’ARMP assujetti au régime de la sécurité sociale verse au cours de sa carrière professionnelle sa cotisation à la CNSS et a droit à une pension à la prise de la retraite.

La retraite étant la situation sociale et financière d’un individu qui, ayant atteint l’âge minimum requis, cesse son activité professionnelle, en général de manière définitive, et perçoit régulièrement un revenu sous forme de pension versée par l’Etat ou de ressources provenant de ses cotisations passées ou de son patrimoine.
Au cours de cette cérémonie de signature du protocole d’accord, le Directeur Général a.i de l’ARMP a remercié la Direction Générale de la CNSS pour l’accompagnement du futur de son personnel en promettant de s’acquitter régulièrement des cotisations et arriérés selon les clauses du protocole signé.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *